L'autel 

Faute de ressources, en 1953, il a fallu garder la table de l'autel en supprimant la "mensa'' et en le décollant du fond afin de permettre à l'officiant de faire face à l'assemblée. Les peintures et décors faux-marbres furent cachés à l'aide d'un antependium. Tissé dans les ateliers de M. Passe-Lesquesne dans la région parisienne, il est orné de dessins symboliques de Zack où brillent l'alpha et l'oméga, reprenant avec des teintes pastel, les couleurs des vitraux du choeur.